Electricité, les normes à respecter dans sa salle de bain 

 

 

Vous souhaitez rénover votre salle de bain.

 

Installer de nouvelles lampes pour créer une ambiance zen et relaxante, mettre en place des radiateurs ou des sèches serviettes, il ne faut pas oublier de penser à respecter les règles élémentaires de sécurité.

 

En effet, l'eau et l'électricité n'ont jamais fait bon ménage. C'est une évidence bien connue. Au moment d'effectuer des travaux électriques dans votre salle de bain, il est préférable de faire appel à un professionnel.

 

 

La sécurité électrique au plus près des points d'eau

 

L’intérieur de la baignoire ou de la douche représente ce que l’on appelle le volume 0. Bien évidement, il est interdit d’y installer des appareils électriques et des prises de courants afin d’éviter tout risque d’électrocution ou de court circuit.

 

Néanmoins, pour éclairer votre salle d’eau, vous avez la possibilité de faire installer une cabine de douche avec des spots intégrés, dont l'équipement d’éclairage a été préparé spécialement.

 

A partir de 2,25 mètres au dessus du point d’eau, nous sommes dans une zone appelée volume 1. Il est alors possible d'y installer des éclairages et des interrupteurs, à condition qu'ils soient en basse tension (12V) pour des raisons de sécurité, et protégés contre les projections d'eau.

La protection électrique en périphérie des points d’eau

 

Situé à 3 mètres de hauteur au dessus de la baignoire ou 60 centimètres en périphérie de la douche, ce volume de sécurité appelé volume 2 permet de placer des appareils comme un chauffage électrique d'appoint, des luminaires ou un sèche serviette qui devront être aux normes au niveau de la protection contre les projection d’eau. Ces appareils, placés dans ce volume, devront être de classe II avec une isolation renforcée, ne contenant pas de pièces métalliques et sans mise à la terre.

 

Pour les prises électriques, seul celles dites "rasoirs" puisqu'elles sont équipées d'un transformateur de séparation pourront être installées dans cette zone.

 

 

 

Les règles de sécurité dans le reste de votre salle de bain

 

La partie restante de votre salle de bain est quant à elle appelée zone 3. Afin de protéger vos appareils et matériels électriques de tout risque de court circuit, ils devront être catégorisés en classe I. Les prises de courant seront impérativement être équipés du système de protection contre les chutes verticales des gouttes d'eau qui peuvent se former avec la condensation.

 

Les courtiers de Top France Travaux vous accompagnent à chaque étape de votre projet.

Le coaching Top France Travaux pour nos domaines d’expertises.